Birthplace

« Mon Dieu, combien de bleu dépenses-tu pour que nous ne te voyons pas… »
-Odysséas Elytis

Nombreux sont ceux, et notamment les étrangers, pour qui les Cyclades représentent l’essence de la Grèce insulaire. Les images photogéniques et reconnaissables des maisons passées à la chaux, du bleu infini, du paysage aride en paliers, souvent couronné par un moulin à vent ou une petite chapelle toute blanche : c’est le fruit de la peine de l’homme, de réponses à de véritables besoins qui remontent à plusieurs siècles et non pas celui de quelque désir éphémère de marquer les esprits.

Les Cyclades sont bénies par des vents revigorants, de longues journées chaudes, des soirées paisibles et un environnement naturel vierge que les eaux cristallines de l’Égée viennent rafraichir. L’archipel a engendré une des civilisations les plus importantes du monde et est une source inépuisable d’inspiration pour les artistes et autres âmes créatives…

Notre Tinos, a une énergie bien à elle. Pour nous, le charme se cache dans l’arrière-pays, dans la Nature, dans les 45 villages exceptionnellement bien préservés, les caves en pierre, les paliers, les bergeries aux monolithes centraux, dans les détails des pigeonniers, les dizaines de sentiers tracés par l’homme qui suivent des itinéraires ruraux antiques parmi les paysages inattendus. Il se trouve à Petriado, dans les roches abruptes de Xombourgo, dans les vagues furieuses de Megali Kolymbithra. Le charme, tout autant que le mystère, se trouve dans l’Art, les sculpteurs, les peintres, les intellectuels qui sont nés de l’île ou qu’elle a adoptés. Il se trouve dans les musées, la foule de choix culturels qu’elle offre et où elle réunit un public remarquable de par son nombre et sa passion.

Le charme se trouve dans la Foi des hommes, les offrandes des pèlerins, les prières des orthodoxes et des catholiques, les dormes légères des moines de la Dame des Anges et dans l’éveil spirituel qu’apportent les vents de Nord.

La séduction se cache dans les saveurs, les produits qui sont créés dans la discrétion mais aussi dans les entreprises neuves, et innovantes, comme la bière NISSOS !

If you want to know more about Tinos, check Tama magazine on line,
the island’s freepress created by our own Maya Tsoclis.

tama1

TAMA 2015

READ

TAMA 2014

READ

TAMA 2013

READ

NISSOS

You must be 18 years old to visit this site.

Please verify your age